Shampooing: Arrêtez de vous polluer !

By No tags Permalink 9

shampooing attention danger

Le shampooing !

Le shampooing, ce produit dont on ne peut se passer, qu’on utilise de manière machinale quasi quotidiennement mais dont on a oublié ou jamais su de quoi il était fait !

Que contiennent réellement nos shampooings ?

Voici la composition d’un shampooing pour cheveux normaux de la marque la plus vendue en France. Pour une lecture simplifiée,  les éléments reconnus comme étant dangereux et/ou cancérigènes à long terme, ainsi que les perturbateurs endocriniens sont ceux écrits en rouge. Les éléments soulignés et suivis de ce sigle ⊗ vous donneront plus d’infos si vous cliquez dessus.

 

Vous êtes prêt ?

Aqua • SODIUM LAURETH SULFATE ⊗ (Puissant détergeant utilisé pour le nettoyage industriel, fort pouvoir irritant, peut entraîner des lésions oculaires, utilisation répétée = pénétration dans la circulation sanguine pour se fixer de préférence sur le foie et le cerveau…)  • Cocamidopropyl Bétaïne (Tensioactif peu irritant à visée nettoyante)  • Decyl Glucoside⊗ (Tensioactif peu irritant)  • PEG-12 DIMÉTHICONE  (notre « ami » Mr SILICONE ! Effet toxique sur les animaux à forte dose: cancérigène ?  Quel effet sur l’humain: Etude encore en cours… Cependant dose Journalière à ne pas dépasser. Mais comme il est aussi utilisé dans l’alimentation, difficile de savoir si on dépasse la dose ou pas… Méfiance donc.) • Helianthus Annuus Seed Extract (Extrait de graines de Tournesol) • Olea Europaea Leaf Extrait (Extrait de feuilles d’Olivier) • Pyrus Malus Extract • Parfum • PEG-120 METHYL GLUCOSE DIOLEATE ⊗ (Fabriqué à partir d’oxyde d’éthylène qui est cancérigène, très polluant et mutagène. A priori, on ne retrouve pas de cette substance dans le produit fini… à priori…Permet le mélange eau/huile donc la création d’émulsion. Diminue l’irritation des détergents et tensioactifs.)  • POLYQUATERNIUM-10 ⊗ (Produit de synthèse utilisé pour remplacer le silicone mais qui a les même effet que le silicone. On le retrouve notamment dans certains produits dits « Sans Silicone »: afin de tromper l’acheteur ?)  • PROPYLÈNE GLYCOL (issu du pétrole, utilisé comme anti-moisissure dans les cosmétiques et dans bien d’autres domaines comme les cigarettes électroniques, remplace la glycérine comme excipient)  • BUTYLÈNE GLYCOL  (rend la peau perméable et permet d’y faire pénétrer des substances néfastes)  Sorbitol (épaississant. Un excès dans l’organisme peut entrainer des neuropathies.Largement utilisé dans l’alimentation) • Sodium Chloride (eau salée) • DMDM HYDANTOIN⊗ (conservateur cancérigène reconnu par le CIRC depuis 2004 !!!!!!!) • SODIUM METHYLPARABEN (Euh ?!? Allo, c’est un PARABEN !! C’est interdit !!)SODIUM PROPYLPARABEN  (allo ! C’est de nouveau un Paraben) • Citric Acid (conservateur naturel) • CI 42090⊗ (Colorant CANCERIGENE)

Oui, je sais… ça craint …

Au final, le packaging fait tout le boulot ! Grâce à lui, vous avez la sensation d’acheter un produit de fabrication française, qui sent bon le propre et les produits naturels comme ce bon vieux savon de Marseille qu’utilisait nos grand-mères ! Ils sont fort quand même les agents de com’ !!

Si on remettait les pendules à l’heure ?

Loin de moi, l’idée de vous faire un cours de chimie, j’ai ressenti le besoin de faire un point sur l’utilité même du shampooing. Comment nos cheveux se salissent ils ?

Le cuir chevelu sécrète du sébum. En d’autres termes: une substance grasse qui gaine le cheveu afin d’éviter son dessèchement et protéger ses écailles.

La crasse = Sébum + éléments qui viennent se coller dedans !

Ces éléments sont entre autres de la poussière + des bactéries + des substances diverses…

Donc pour résumer CRASSE = GRAS

C’est pour cela que l’eau seule n’est pas suffisante pour laver le cheveu car l’eau et le « gras » ne se mélange pas. Essayez de laver à l’eau chaude un verre ayant contenu de l’huile. Il restera toujours un dépôt sur les parois du verre…

Mais alors:

Quels sont les composants dont nous avons RÉELLEMENT besoin pour nettoyer nos cheveux ?

Pour se laver tout court et plus particulièrement les cheveux, il nous faut donc:

× de l’eau chaude (Attention l’eau trop chaude réactive la sécrétion de sébum)

× un tensioactif à pouvoir nettoyant

On ajoute:

× un tensioactifs anionique (pour éviter que les cheveux soient électriques)

× un conservateur (pour éviter la prolifération des bactéries: indispensable !)

On peut ajouter mais sans obligation :

× des huiles essentielles ou eau de fleurs pour rendre l’odeur plus agréable.

Ok ! Mais tous les cheveux ne sont pas égaux…

Quels composants pour quel type de cheveu ?

On ajoute à la formule de base un ou plusieurs ACTIFS.

Par exemple, si vous avez les cheveux secs, la poudre de pivoine ou la provitamine B5 sera très efficace. Pour les cheveux fragilisés, on utilisera des protéines de riz. Pour les pellicules, de la Bardane, Pivoine ou Eucalyptus…

Et le silicone ?

Pour les cheveux fragilisés, abîmés ou ayant tendance à friser: le silicone peut aider car il gaine et agit comme une armure protectrice des agressions extérieures: chaleur du fer à lisser, du sèche cheveux lors des brushings à répétitions, humidité, pollution, ect…C’est d’ailleurs sa seule bonne action.

Sinon, sachez que le silicone, au bout de quelques lavages, dépose une barrière entre l’agent nettoyant et la crasse de vos cheveux. Du coup, ils ne sont jamais complètement nettoyés et présentent, à la longue, un aspect lourd et légèrement gras en racine. Disons qu’après une coloration, ce n’est pas gênant et même plutôt bénéfique mais PAS pour un shampooing QUOTIDIEN !!

Gardez à l’esprit que, quoique vous disent les publicités, il n’y a AUCUN moyen de RÉPARER le cheveu ! La seule solution, c’est de couper. Oui je sais, c’est pas cool. Si vous ne voulez pas en arriver là, choisissez bien votre gamme. Et si le mal est déjà fait, un shampooing et un soin adaptés à votre type de cheveu limiteront la casse jusqu’au prochain passage chez le coiffeur.

ATTENTION PARABENS EN EMBUSCADE 

Malgré qu’il ait été reconnu que LES PARABENS (Conservateurs Anti-Microbiens) sont DANGEREUX pour la santé, les fabricants (ces petits malins) n’hésitent pas à vous berner en inscrivant leur nom scientifique dans la composition:  le Paraoxybenzoate d’isobutyle, le Paraoxybenzoate de méthyle, le Paraoxybenzoate de butyle…

Bref si ça finit par « …benzoate » : FUYEZ !!

Des composants de shampooing NATURELS !

Oui, c’est possible ! Alors pourquoi les fabricants ne le font pas ? Car le produit fini ne serait pas rentable ou trop cher.

Pour simplifier la tâche, voici un exemple de composition d’un shampooing bio que j’utilise depuis plusieurs mois: SHAMPOOING COSLYS pour cheveux normaux. Au delà du fait que sa compo remplit mes critères d’un produit sain, il a surtout l’avantage d’être présenté sous forme de bidon de 5 L dans mon magasin Bio Cop. Je viens donc une fois par mois environ, remplir mon flacon de 250 ML. Ainsi fini l’accumulation de contenant en plastique qu’on rachète à chaque fois :

coslys-shampooing-douche-cereales-5l

 

Aqua (eau), spiraea ulmaria flower water* (eau florale de reine des prés bio), sodium coco-sulfate (tensioactif anionique issu du coco), cocamidopropyl betaine (tensioactif amphotère issu du coco et du palmiste), decyl glucoside (tensioactif non ionique issu du coco et du glucose), hydrolyzed wheat peptides (peptides de blé), sodium chloride (sel), coco-glucoside (tensioactif non ionique issu du coco et du glucose), glyceryl oleate (émollient issu du palmiste, de l’huile de tournesol et de la glycine végétale), mel* (miel bio), simmondsia chinensis seed oil* (huile de jojoba bio), citrus limonum peel oil* (huile essentielle de citron bio), citrus nobilis peel oil* (huile essentielle de mandarine bio), coco alcohol (alcool issu du coco), sodium sulfate (sel), glycine soja (extrait de soja non OGM), tocopherol (vitamine E naturelle), dehydroacetic acid and benzyl alcohol (agents de conservation) limonene (composant d’huiles essentielles)

 

Je ne vois rien écrit en rouge… Ça fait du bien aux yeux non ?! Et étrangement, mes cheveux ainsi que ceux de ma fille de 6 ans sont propres, doux et se démêlent facilement… Niveau budget: ça me coûte environ 5€/mois pour une moyenne d’utilisation d’environ tous les 3 jours. Et nous sommes 2 nanas aux cheveux longs + un papa (qui a certes la boule à zéro mais qui en utilise quand même tous les jours).

Il ne vous reste plus qu’à trouver le shampooing bio de vos rêves.

 

♥ #GO GREEN ♥

A bientôt

Lilie de la Roquette

 

 

 

 

 

 

Facebook Comments
9
1 Comment
  • Belliard
    juin 10, 2016

    Merci ma Lili, un nouvel article au top!
    Je vais checker mes shampoings je vais avoir de mauvaises surprises à mon avis…

    Vivement le prochain:)