Kawaï: un anniversaire tout mignon

La tendance KAWAÏ: c’est quoi ?

Elle nous vient de la culture Pop Japonaise et est utilisée pour décrire tout ce qui est mignon ! Quelque chose devient Kawaï lorsqu’il est crée de la manière la plus mignonne qui soit.

Afin de fêter comme il se doit les 9 ans de notre fille Julie, nous lui avons organisé un anniversaire avec toutes ses meilleures copines. Le thème n’a pas été difficile à trouver. A cet âge, on adore absolument tout ce qui est « so cute », « kawaï », bref trop trop mignon… comme ce petit radis japonais absolument craquant !!!

Mais comment adapter cette tendance pour occuper pendant toute une après-midi un groupe de mouflettes au taquet dopées à l’Oasis ?

Qui dit, anniversaire un mercredi, signifie parents qui bossent pour la plupart. Du coup, le seul moyen de convier toutes les amies de Julie était de récupérer tout le monde à la sortie de midi. Oui, ici, les enfants ont école le Mercredi matin.

Pour le repas, équation facile: thème japonais = sushiiiii !!!

Avec le papa, nous avons joué les serveurs avec plaisir. Certaines n’avaient jamais mangé japonais. Du coup, une expérience sympa et inoubliable. On avait commandé quelques brochettes au cas où… Après quelques explications: sauce sucrée, sauce salée et wasabi, on les a laissées déjeuner sans (trop) de surveillance. C’est toujours plus marrant quand on a pas les parents sur le dos 😉

La Déco

Le couvert, dressé sur la table basse du salon, à laquelle on a ajouté une petite table d’appoint pour enfant. Quelques coussins pour soulager le popotin ou les genoux. Les serviettes pliées en Nénuphar: pliage ultra simple appris grâce à ma maman mais vous trouverez pleins de tutos sur youtube.

Nappe / assiettes / paille : HEMA

Serviettes en papier bleues : IKEA 

À l’entrée, on a reproduit, à l’aide de feuilles de couleurs, un rideau de porte qu’on trouve souvent au dessus de l’entrée des restaurants japonais. À l’achat, ça coûte environ 25 euros. Là, ça n’a couté que le prix du paquet de feuilles et un peu de patience. Les sigles signifient « RESTAURANT » (enfin… selon google traduction…). Un détail qui met les invitées tout de suite dans l’ambiance.

Un buffet ou une table contre un mur permet de faire péter la déco. Ici, un morceau de la nappe trouvée chez Hema. Les lettres, le chiffre 9 et les pots blancs en carton viennent également de chez Hema. Les ballons sont très faciles à gonfler. La ficelle n’est pas fournie. On a oublié d’attacher le 9 ! Mais finalement, il est bien là… il se repose sur sa chaise haute. On avait pas envie d’enlever le cactus. Peur qu’une des filles se jette dessus pendant une danse déjantée. On lui a ajouté une fleur en origami plantée sur un pic à brochette pour le « japoniser ».

Maintenant que j’ai la photo devant les yeux, je trouve que ma fleur est un peu toute seule. Si vous êtes motivés, je vous conseille d’en faire pleins d’autres, de différentes grosseurs et hauteurs. Là, ma fille ne l’avait même pas vu … (Pour la petite histoire, le papa, en charge de ces jolies fleurs, n’était franchement pas motivé pour en faire plusieurs…)

Pour la déco des pots: des dessins bien kawaï imprimés sur des feuilles un peu épaisses pour une meilleures tenues, de coloris blanches ou beiges + des pics à brochettes coupés en 2 + du scotch. Ça a tellement plut, que chaque invitée est repartie avec un pot sous le bras…

Astuce:

Pour trouver pleins de personnages kawaï, il suffit de taper « animaux kawaï dessins » , « shiba inu dessin« , « chi dessin«  dans votre moteur de recherche (ici Google images).

Les grues ne sont pas hyper simples à réaliser mais pas impossible. Disposées en guirlande, à la verticale, avec quelques perles pour lester le tout. Vous pouvez ensuite les réutiliser pour décorer la chambre de mouflette. Ou les offrir en cadeau de naissance: succès assuré !

Les sachets surprises KAWAÏ pour les invitées:

 

Gardez vos petits sacs en papier ! La preuve qu’ils peuvent avoir une seconde vie. À l’intérieur, pleins de petites choses bien kawaï: stylos, autocollants, petites gommes, masking Tape, alphabet Japonais imprimé sur du papier canson et des bonbons biensûr. Pour les décorer, un origami collé avec du scotch double-face.

Le gâteau Kokeshi

Je peux vous dire que ce gâteau est très simple à réaliser ! D’habitude, je fais le gâteau au chocolat moi-même. Mais avec la quantité de petites préparations, pliages, gonflages, collages… Je devais trouver une solution bonne simple et rapide. Alors oui, j’ai osé…. acheter la préparation pour coulant au chocolat de NESTLÉ: moins de 20 min de préparation suivi de 10 min au four et c’est prêt ! Ma mouflette m’avait commandé un COULANT au chocolat ( » hein maman, t’as compris ? Pas un FONDANT hein ! Faut que le chocolat, il couuuule !! »). Cuit la veille au soir afin qu’il soit bien froid pour y disposer la pâte à sucre sans soucis. J’en profite pour dire que la pâte à sucre de chez Hema est bonne et surtout elle est vraiment pas chère !! 1,75 euros le paquet !! Ici, on a utilisé un paquet de chaque couleur + un bouchon en plastique en guise d’emporte-pièce. C’est juste un peu galère pour récupérer le motif mais on y arrive avec beaucoup de self-control haha ! Pour les yeux, j’ai fait à l’arrache. Pour la bouche: j’ai collé un autocollant en forme de coeur sur la pâte à sucre et j’ai découpé autour. J’ai acheté les petites fleurs toutes faites au rayon des déco gâteau de ma supérette. ET SURTOUT: ne mettez pas le gâteau au réfrigérateur après avoir disposé la pâte à sucre. Le froid la durcit et vous compliquera la vie au moment du découpage. L’année dernière, j’ai dû passer mon gâteau au micro-ondes…

L’Atelier marque-page Kawaï :

L’activité Zen qui détend la mouflette au taquet !

Dans la classe de Julie, en CM1, les élèves font un rallye-lecture: 1 livre par semaine qu’on passe ensuite à son voisin jusqu’à avoir lu les 30 livres de la classe. Du coup, j’ai eu l’idée d’un marque-page personnalisé portant le prénom en japonais de chacune des invitées. Ça les a occupé 45 min !!! Ô joie du calme et de la zénitude ! Bon après, elles avaient grand besoin de se défouler mais l’activité leur a réellement plut. Voici comment j’ai procédé:

Le Matériel:

 

DES FEUTRES

UN FEUTRE NOIR À MINE ÉPAISSE

UNE PAIRE DE CISEAUX

UN CRAYON À PAPIER

UNE GOMME

DE LA COLLE

 

 

 

DES FEUILLES CARTONNÉES DE COULEURS

UN MODÈLE DE CHAQUE PRÉNOM EN JAPONAIS trouvé sur google image ou à recopier sur google traduction.

UN MARQUE-PAGE pour les dimensions

UNE PLAQUE D’AUTOCOLLANTS KAWAÏ ou ma modeste (mais néanmoins très pratique) plaquette de motifs kawaï imprimable (en fin d’article)

 

Les étapes:

Choisir une feuille de couleur

Découper la feuille aux dimensions du marque-page (le mettre sur un coin de la feuille et tracer les contours au crayon à papier)

En se servant du modèle, reproduire au crayon à papier les symboles japonais de son prénom (Non ce n’est pas si compliqué. Pour cette étape, seulement 1 seule fille sur 7 a eu besoin d’aide)

Repasser sur chaque symbole au feutre noir pour épaissir chaque trait.

Écrire en bas ou derrière, la prononciation du nom au feutre.

Décorer son marque-page à l’aide des motifs kawaï en les collant après les avoir découpés sur la plaquette ou en les reproduisant au feutre. Sur la photo, il s’agit du modèle que j’ai réalisé avec mon prénom pour montrer aux petites invitées le rendu final.

Autres idées d’ateliers:

  • LES ORIGAMIS:

Apprendre à réaliser des origamis faciles comme le lapin, le chat, le poisson ou le nénuphar… à l’aide de feuilles spéciales. Je me suis servie d’une boite créative: « Ma malle à origami » de chez FLEURUS. Elle contient un nombre de feuilles à motifs recto-verso conséquent + un livret. Au prix de ce type de feuille, il est plus économique d’acheter ce type de coffret. Réutilisable pour d’autres occasions: décoration d’emballage cadeau, guirlande à offrir, déco de table…

 

  • DESSINER C’EST GAGNÉ:

Un moyen sympa pour apprendre à dessiner des motifs kawaï. Découper tous les motifs de ma plaquette. Les mettre dans un sac opaque (ou un bonnet). Chaque invitée choisit un motif qu’elle doit faire deviner aux autres en le reproduisant sur un tableau veleda par exemple. Au primaire, les élèves ont souvent ce type de matériel dans leur liste de fourniture. Votre enfant en aura donc sûrement une sous la main.

 

  • DITES MOI QUI JE SUIS (ou ce que je suis) :

Chaque invitée doit trouver, à l’aide de questions/ réponses « oui » « non », qui il est ou plutôt quel personnage les autres lui ont collé sur le front. Pour cela, collez sur le front d’une camarade un motif pioché au hasard parmi ceux de la plaquette. Ça tient très bien avec un peu de salive hihi)

J’espère que cet article vous aidera à réaliser un super anniversaire trop Kawaï. Si vous avez d’autres idées, faites profiter les copains en commentaires.

Et pour que le thème soit complet, je me suis amusée à créer une carte d’invitation Kawaï que vous pourrez télécharger en fin d’article. À imprimer sur du papier cartonné de couleur, c’est plus sympa.

 

À bientôt

« Óreri » de la Roquette

 

Plaquette motifs kawaï à télécharger

Invitation anniversaire Kawaï à télécharger

Qui suis-je ?

Infirmière à domicile, maman et épouse épanouie, je suis passionnée par tout ce qui peut rendre le quotidien plus agréable. A travers ce blog, je souhaite partager avec vous mes découvertes bio, mes coups de coeur, mes looks, mes  recettes, mes moments de bonheur…

Au passage, j’informe mes lecteurs / lectrices d’amour que mes articles sont le fruit d’un long travail d’écriture, photos et recherches si besoin. Je ne prétend pas détenir la vérité et si une information vous paraissait erronée, n’hésitez pas à m’en faire part.

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :