Voyage en Avion: comment occuper les enfants

By No tags Permalink 1

Comment occuper les enfants dans l’avion ?

 

Vous avez réservé pour une destination lointaine ? C’est bien. 

Vous avez décidé d’emmener vos enfants ? C’est courageux 😉 

Passé l’euphorie de la réservation, de la découverte de votre hôtel, des activités sur place… vous réalisez que le vol va durer plusieurs heures et là, vous transpirez d’avance ?

NO STRESS

Généralement, on a tous vécu au moins une fois un voyage avec en musique de fond les pleurs d’un enfant. Surtout si celui-ci commence tout juste à marcher, il n’a qu’une envie : crapahuter partout. Là, il faut déployer des trésors d’imaginations pour le calmer.

C’est donc par solidarité que ma Julie (8 ans) et moi-même, avons réfléchit à plusieurs idées, afin d’occuper au mieux LES ENFANTS DE 3 à 6 ans et vous permettre de voyager le plus sereinement possible ! 

Le dessin animé sur les vols longs courrier :

Je le met en premier sur la liste car on va pas se mentir, c’est la première chose à laquelle on pense. Sur un vol long courrier, chaque siège à son écran et une liste assez sympa pour les enfants. Alors, c’est sûr que regardez l’écran pendant de longues heures d’affilées, ce n’est pas recommandé. Mais on va dire que si on se met d’accord sur 2 programmes de 1h30 environ, ça occupe quand même un bon morceau du trajet. (No culpabilité: c’est les vacances ! Et promis ça ne va pas le lobotomiser ) Souvent le personnel de cabine ne distribue que des écouteurs. Prévoir un casque adapté pour votre enfant. Il en existe désormais avec une sécurité sonore afin qu’il ne s’abîme pas les tympans. 

Pour mieux choisir, vous pouvez lire cet article simple et rapide du site Tinteo.com: 10 conseils pour choisir un casque audio enfant.

La petite balade: 

Régulièrement (toutes les 1h30 / 2h environ pour les vols longs) on marche dans les allées de l’avion : on dégourdit les jambes, on en profite pour aller demander un verre d’eau aux hôtesses et également pour passer par la case WC afin de ne pas avoir à se relever. Surtout si vous êtes bloqués dans les sièges du milieu et que les autres passagers dorment… 

Le dodo: 

On peut aussi, dès le départ, faire comprendre à l’enfant que certes on va prendre l’avion mais l’horloge continue de tourner. Ce qui signifie que l’heure du dodo, reste l’heure du dodo même si vous vous trouver à 11000 pieds du sol. Pourquoi ne pas refaire le rituel du coucher : on va aux wc mettre son pyjama, se brosser les dents et faire son petit pipi. Une fois revenu sur son siège, on prend tout l’attirail : doudou et tétines éventuelles. Une histoire et dodo. Je vous conseille de faire semblant de dormir également, au moins le temps qu’il s’endorme. C’est mieux si en effet, il fait nuit à l’extérieur de l’appareil. Et si ça marche, c’est banco !!! 

Le repas: 

Généralement c’est un moment que les enfants adorent. Ils ont l’impression de pique niquer. Ça occupe un peu de temps. 

Le hublot: 

Si vous êtes assez nombreux pour occuper toute une rangée, arrangez vous pour obtenir les places côté hublot. Si vous voyagez de jour, il y a moyen que ça occupe votre enfant par intermittence. Vous pouvez aussi inventer une histoire (ou en copier une) avec des personnages découpés dans du papier. (À faire au préalable si l’enfant n’est pas en âge de faire ses découpages seuls). Comme un spectacle de marionnettes célestes qui vivraient dans les nuages. 

Une jolie histoire de nuage facile à retenir sur la chaîne Youtube de Maman Renard: L’enfant nuage de Rhode Montijo

Pour vous aider à inventer des contes avec votre enfant, il existe des cartes avec le début d’une histoire pleine de sorcières, de chevaliers, de princesses… À vous d’imaginer la suite.

Par contre, si vous craignez de vous retrouver coincé entre le hublot et un grand monsieur inconnu qui ronfle, il vaut mieux prendre les places côté allée pour + de facilité dans les déplacements.

Les jeux: 

Pas mal de jeux de stratégie ou des jeux de société sont disponibles en format voyage: échec, dames, petits chevaux… Cluedo, Scrabble…

Vous avez aussi :

  • le Yatzee (nickel pour réviser les additions) Je vous invite à utiliser un tissu (un foulard ? une casquette?) afin d’amortir le lancer de dès. Ça peut être un poil crispant pour vous et les autres.

  • le Tik-Atak (sorte de jeu de morpion en + fun et qui ne nécessite pas de jeter une ramette de papier) 

  • Le jeu de 7 familles : indémodable
  • Les jeux de cartes diverses pour les plus grands : 8 américain, président, bataille, UNO, … 
  • le MEMORY de voyage

  • Le jeu du baccalauréat (un bloc note, des crayons à papiers et un sablier ou la minuterie de votre smartphone en mode alarme vibrante biensûr 😉

On évite les jeux comme le Jungle Speed où il faut attraper le totem le plus rapidement possible. Ça fait du bruit et généralement ça finit en pugilat avec coups et blessures 😉 J’en ai encore une cicatrice à la main droite…

Les carnets d’activités:

Une petite trousse avec quelques crayons de couleurs (taillés), quelques feutres (neufs) et un taille-crayon fera l’affaire. A dégainer avant que l’enfant soit fatigué car il aura besoin de concentration. Le mieux étant de le faire avec lui. Et oui, pas de répit pour les braves !

Il existe aussi un format poche de la célèbre collection « Où est Charlie ? » qui réunit toutes ses aventures. De quoi occuper votre loulou un long moment 😉

 

La réserve de jouets: 

Avant de partir, préparer un petit sac à dos avec quelques jouets de votre enfant mais aussi des nouveaux que vous ne lui montrerez qu’une fois qu’il se sera lassé des premiers. Evitez les jouets qui se démontent facilement type personnage LEGO sous peine de devoir attendre la fin du vol afin d’aller récupérer la tête ou le chapeau qui aura rouler sous le siège. Et biensûr, on évite tous les jouets bruyants (sauf si vous avez une dent contre l’humanité 🙂

Et pour les enfants de moins de 3 ans ?

Son doudou, 2 ou 3 nouveaux livres légers, sa tétine éventuelle et beaucoup beaucoup de patience. Avant 3 ans, ils voyageront sur vos genoux donc n’hésitez pas à demander à la compagnie un couffin afin de vous soulager un peu. Pour bien organiser votre vol avec bébé, je vous invite à lire l’article de Mawoui, une auteure – globe trotteuse sur le site Moi, mes souliers.org 

Si vous avez un don pour raconter des histoires, essayez les marionnettes de doigts (ça se transporte facilement et les petits adorent ça)

Et pour les enfants de + de 6 ans ?

Lecture: Déjà, l’apprentissage de la lecture en cours ou acquise les aidera à s’occuper plus facilement. Je vous conseille de leur faire choisir un bon bouquin voire 2.

Jeux vidéos: Ensuite, certains ont des consoles de jeux portatives:on hésite pas à choisir des jeux d’arts graphiques, d’énigmes, de stratégies… Bref des jeux caaaalmes qui apaisent ! Et on limite le temps de jeux en entrecoupant par une autre activité.

Carnets de jeux: Il y a aussi les carnets, blocs et livrets d’activités avec coloriages, mots fléchés, jeux des différences qui permettent aussi de faire marcher ses méninges et de réviser tout en s’amusant.

 

Les coloriages: 

Pour les coloriages, Julie vous recommande les carnets créatifs: ils sont composés de fiches à colorier, d’autocollants et d’un pochoir pour créer soit même le motif à colorier. Pour les filles, elle recommande les MINI MIKI (en vente sur Amazon). C’est encore mieux si vous trouvez le Mini Miki qui correspond au pays que vous allez visiter.

 

 

 

Pour les garçons, le carnet créatif ARMURE FORCE avec des animaux légendaires comme les dragons.

Il y a certainement encore d’autres idées non répertoriées ici. N’hésitez pas à m’en faire part que je puisse mettre à jour cet article. Les parents en partance vous remercieront.

Bon voyage

Julie (8 ans) et Lilie (sa maman)

 

Facebook Comments
1

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :