Activité kids: Et si on les laissait faire comme ils veulent ?

By No tags Permalink 1

Quand on est parent, on cherche souvent une idée d’activité pour nos enfants. Et généralement, on se creuse la tête pour trouver une idée qui à la fois, les amuse, les cultive voire les passionne….. Une fois l’idée trouvée, on les abreuve de conseils, d’explications souvent bien trop développées pour leur âge car on souhaite qu’ils réussissent de suite. Ce qui au final peut les ennuyer au lieu de les enrichir. Car si nous, adultes, nous trouvons nos explications vraiment super, nos enfants, eux, peuvent les percevoir comme un cours magistral. Evidemment, tout dépend de l’activité choisie…

Je ne sais pas pour vous, mais quand ma fille de 8 ans veut cuisiner par exemple. Je la reprend sans cesse, voire je finis par faire à sa place. Au final, elle est un peu déçue car ce n’est pas elle toute seule qui a fait le gâteau ou les cookies.

Alors la dernière fois, j’ai décidé de prendre mon courage à 2 mains et de la laisser totalement libre dans l’activité de son choix. Parce que c’est en faisant des erreurs qu’on apprend le mieux. Et je peux vous dire qu’il a fallut que je me fasse violence et vous allez comprendre pourquoi !!!

Elle a choisit:

Initiation à la photographie

avec mon appareil reflex Canon (qui coute une blinde ……)

Une fois mes chakras bien ouverts, j’ai accepté non sans une grosse appréhension. Je me suis permise (quand même !) de lui donner quelques conseils de base AVANT de commencer. Comme de mettre la bandoulière autour de son cou, de ne pas mettre ses doigts sur l’objectif et je lui ai expliqué l’utilisation du zoom en 2 mots. Ensuite, je l’ai laissé totalement libre. Et je peux vous dire qu’elle était EXTREMEMENT heureuse !! Mais pas que ! Elle a également été très précautionneuse et ceci à ma grande surprise. Car ma Julie est comme qui dirait un bulldozer. Elle est assez speed depuis toujours et fait les choses un peu trop rapidement. J’étais donc « légèrement » crispée en la voyant tenir nonchalamment mon appareil d’une main  !

On a choisit un endroit assez « safe » pour l’appareil: la plage à marée basse pendant les vacances. Moins de risque que l’objectif se fracasse sur un plan dur. Au fur et à mesure, j’ai lâché prise avec mon angoisse. Julie s’est montrée très « pro » et c’était assez drôle. Elle nous donnait des directives : « regardez vous », « regardez la mer », « marchez », « ne bougez plus… » Puis elle a pris en photo des inconnus sur la plage, leur chien qui court, quelques coquillages… Elle essayait des choses, tantôt en réglant le zoom, tantôt en posant un genou à terre pour mieux saisir son sujet.

Je vais être honnête: je ne pensais pas qu’il y aurait des photos réussies. Je pensais qu’elles seraient floues ou mal cadrées. En rentrant, on a eu une belle surprise en découvrant la séance de miss Julie car au milieu de tous les clichés, il y avait quelques pépites que je n’ai pas eu à retoucher ou à recadrer :

Partis sur notre lancée, on a réitéré l’expérience dans un endroit plus « hostile » pour l’appareil avec de l’eau, des grands arbres, des cailloux et même de gros rochers !!! Mais cette fois-ci, on en a profité pour lui montrer la fonction « macro » qui demande plus de concentration, de précision et de calme. Un bon exercice pour lui apprendre à se poser. Là, j’avoue avoir eu des sueurs froides avec l’appareil. Le concept du « on ne court pas avec un appareil photo dans les mains » n’étant pas encore acquis… Mais là encore, ce fut une réussite. Julie a pu se rendre compte de suite que les photos étaient ratées dès qu’elle les prenait trop rapidement. Elle a donc corrigé le tir toute seule sur les photos suivantes. Une expérience réussie pour elle comme pour nous. Elle a appris que parfois, être calme et concentrée, donne de magnifiques résultats, que la nature est incroyable si on prend le temps de l’observer de près. Mais aussi que ses parents lui font confiance et d’autant plus si elle suit les consignes. De notre côté, on a appris que faire confiance à son enfant est une prise de risque essentielle à son développement et que parfois, il est bon de les laisser découvrir par eux même en les laissant revenir vers nous si ils ont des questions.

Les meilleurs clichés non retouchés de cette balade à la cité d’Alet (Saint-Malo):

Pas mal non ? 

Sur la 3ème photo, il s’agit bien d’un nid d’araignée tissé sur une branche de pin. C’est beau et terrifiant à la fois. C’était sur des branches très hautes et sans le zoom, on ne les aurait jamais vu. J’avoue que ça nous a fait un petit frisson de terreur.

Je vous laisse sur ma photo préféré prise par Julie toujours, sur la plage de Saint-Malo. Il y avait un « léger » brouillard…

A bientôt

Lili de la Roquette

Qui Suis – je ?

Infirmière à domicile, maman et épouse épanouie, je suis passionnée par tout ce qui peut rendre le quotidien plus agréable. A travers ce blog, je souhaite partager avec vous mes découvertes bio, mes coups de coeur, mes looks, mes  recettes, mes moments de bonheur…N’hésitez pas à partager avec moi vos commentaires afin de former une jolie communauté du « Vintage – Naturel -Cool – Glamour et Happy ».

Au passage, j’informe mes lecteurs / lectrices d’amour que mes articles sont le fruit d’un long travail d’écriture, photos et recherches si besoin. Je ne prétend pas détenir la vérité et si une information vous paraissait erronée, n’hésitez pas à m’en faire part.

Facebook Comments
1
2 Comments
  • Josselin
    novembre 20, 2017

    Bravo à Julie clap clap clap, très belles photos
    Et à sa mère de l’avoir laissée avec cet appareil 🙂

  • Lilie
    novembre 26, 2017

    Merci Joss d’avoir laissé un petit mot par ici 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :